Paroles de Kūkai

774 ~ 835 

自宝を知らず、狂迷を覚と謂えり

​​Ne sachant pas que réside en mon cœur un trésor, lorsque que je produis des pensées et des actes erronés, je prends cela pour l'ordre naturel.

 

心之實性本自清浄是即阿字本不生生理證人是名爲佛

La nature originellement pure de l'esprit, c'est la loi naturelle de Aji. Si l'on doit donner un nom à celui qui en fait la preuve, c'est celui de Bouddha. 

 

覺此心本不生 即是漸入阿字門

Si l'on réalise la nature non-née de l'esprit, on parvient à pénétrer l'univers de Aji.

阿字廓然不生不滅

Aji, c'est l'absence de ressentiment, le non-né, le non-mort.

 

大我能覺阿字

Le grand soi s'éveille à Aji.

 

我見自心形如月輪

Lorsqu'on observe son propre esprit, on comprend qu'il a l'aspect du disque lunaire.

 

道有ことなかれ人の短、説くことなかれおのれの長

Même si l'on connaît les défauts d'untel, ne pas les critiquer devant autrui. Et si l'on connaît ses propres qualités, ne pas s'en vanter devant autrui.

入我我入

Ce qu'on entend par "le soi entre dans le corps des Bouddhas par le moyen de son propre corps", c'est le fait que le soi s'en remette avec foi aux Bouddhas. 

生の始めに暗く、死の終わりに冥し

​L'homme naît et meurt un grand nombre de fois. Mais qu'il naisse ou meure sans fin, il ignore pourquoi il vit et pourquoi il meurt.

真言は不思議なり 

​Lorsqu'on récite les shingon (mantras), l'esprit s'apaise. C'est parce que Hotoke (le Bouddha) réside dans les mots.

​我が仏、思議し難し

​​Le Bouddha se tient en mon esprit. C'est inconcevable mais c'est la vérité.

真言は苦を抜き楽を与う 

​Les shingon ne donnent pas naissance aux tourments. L'esprit est toujours paisible. 

一手伯を成さず、片脚歩むこと能わず 

​On ne peut applaudir d'une seule main. On ne peut marcher avec une seule jambe.

昇悟の機仰がズンバある​可からず

​​L'opportunité d'atteindre l'éveil n'est pas censée se présenter si on n'y aspire pas constamment.  

​妄語は長夜に苦を受く

​​Si l'on ment, on souffrira des milliers d'années dans l'autre monde. 

​言って行ぜざれば、信修とするに足らず

​​En paroles seulement, les affaires n'avancent pas. La pratique spirituelle non plus.